poil à gratouiller

livres, films, économie...

posté le 27-06-2013 à 14:25:35

Chine : un patron américain retenu en otage dans son usine

 

 

 

 

 

 

 

 

...   Le patron d'une société américaine est retenu en otage   dans les locaux de son usine par les ouvriers du site à Beijing.

(...)

L'homme d'affaires de 42 ans est coincé dans un bureau de son usine installée au sein d'un parc industriel de Huairou depuis vendredi, quand les ouvriers l'ont empêché de quitter les lieux.

Starnes était arrivé à Beijing il y a une semaine pour licencier 30 employés du service des produits plastiques, qui ont par ailleurs chacun reçu une indemnité de licenciement.

Il a expliqué avoir décidé de délocaliser ce service en Inde en raison d'une main-d'œuvre moins coûteuse et d'un taux de change plus avantageux.

Toutefois, des rumeurs se sont répandues selon lesquelles l'usine serait délocalisée dans son intégralité, malgré la promesse de M. Starnes que les autres départements de l'usine resteraient en Chine. Plusieurs ouvriers d'autres services, qui n'auraient pas été payés depuis deux mois, ont alors commencé à réclamer des indemnités de départ semblables à celles accordées aux travailleurs mis à pied.

Le ton est encore monté lorsque les ouvriers se sont rendu compte que de nombreux arbres au sein du complexe avaient été coupés et que deux cadres supérieurs avaient démissionné. Ils se sont également aperçu que les équipements d'un autre secteur de la société avaient été expertisés par un ingénieur indépendant venu d'Inde.

 

 (...)

De nombreux fournisseurs de la société se sont également rendus sur place pour réclamer l'acquittement de leurs factures lorsqu'ils ont entendu dire que l'usine allait fermer.

Wang, un ouvrier de l'usine, a déclaré que la direction devait encore plus de dix millions de yuans (1,24 million d'euros) à ses fournisseurs.

 

 

 

 

 La même histoire racontée par l'AFP:

 

Un patron d’usine américain a expliqué mercredi être retenu en otage mercredi pour la sixième journée consécutive près de Pékin par ses salariés désireux d’être licenciés pour recevoir des indemnités.

Chip Starnes, récemment arrivé du siège américain de l’entreprise Specialty Medical Supplies pour licencier 30 ouvriers chinois, a été séquestré vendredi par les autres salariés de l’usine, au nombre d’une centaine.

Ces derniers réclament d’être eux aussi licenciés contre des indemnités, a déclaré M. Starnes à l’AFP.

Pour les salariés travaillant depuis longtemps dans l’usine qui a ouvert il y a dix ans, les indemnités pourraient atteindre un an de salaire....(etc)

 

Des ouvriers qui réclament leur dû deviennent, pour l'Agence France Presse,  des salariés désireux d'être licenciés pour recevoir des indemnités. Cet article en dessous de tout est repris en boucle par toute la presse française.  Puant.


 

 
 


 
 
posté le 25-06-2013 à 10:39:27

Chômage, pouvoir d’achat, retraite, la coupe se remplit : elle finira par déborder ! (lo)

Emploi, salaires, retraites, compétitivité, TVA : sur tous ces sujets, il n’y a aucune différence entre la politique menée par Hollande et celle que menait Sarkozy, si ce n’est dans la méthode affichée. A la différence de la droite, qui assumait ses attaques contre les classes populaires, le gouvernement socialiste est plus hypocrite. Comme la réforme du code du travail, la réforme des retraites doit, dit-il, être le fruit du « dialogue social » et de la « concertation ». Quelle mascarade !

Le gouvernement n’a peut-être pas arrêté toutes les modalités de sa future réforme, mais il en a décidé l’essentiel : la durée de cotisation sera augmentée pour tout le monde, jusqu’à 43 ou 44 années. Les confédérations syndicales et le patronat peuvent discuter pendant des semaines et s’empailler sur des détails, le recul est décidé et programmé par le gouvernement. La date du vote à l’Assemblée est même peut-être fixée. Il ne manque plus que l’enrobage.

Parce que le gouvernement réfléchit à des aménagements pour les jeunes, les femmes et les métiers pénibles, il parle de réforme « juste ». Mais ce qu’il donnera d’une main, il le reprendra de l’autre car en augmentant la durée de cotisation pour tous, c’est bien tous les travailleurs qui reculeront !

Quant à prétendre que cette réforme n’aurait rien à voir avec celle de Sarkozy car l’âge de départ ne sera pas touché, c’est se moquer du monde ! Avec 43 ou 44 annuités de cotisation, il faudrait commencer à travailler à 19 et 18 ans pour toucher une retraite complète à 62 ans. Faut-il rappeler qu’un jeune de moins de 25 ans sur quatre est aujourd’hui au chômage ?

Ce discours sur une réforme « juste » est de la poudre aux yeux. Que le gouvernement parvienne ou pas à entraîner dans son jeu les confédérations syndicales ne rendra pas cette attaque meilleure.

« Nous vivons plus longtemps, nous pouvons travailler plus longtemps », entend-on du matin au soir. Mais avant de forcer les salariés à travailler jusqu’à 65 ou 67 ans, il faudrait embaucher les chômeurs. Et que dire des centaines de milliers de femmes et d’hommes qui ne « peuvent » pas travailler plus longtemps parce qu’ils sont licenciés, malades ou en invalidité bien avant 60 ans.

« Nous pouvons travailler plus longtemps » Mais qui parle au nom de ce « nous » ? Des sénateurs ? Des ministres ? Des grands patrons ? Eh bien, il faut croire que ce n’est pas le travail qui les use ! Sur le terrain de l’espérance de vie, « nous » ne sommes pas du tout égaux : entre un cadre et un ouvrier, il y a sept ans d’espérance de vie en moins.

Et ces chiffres ne disent rien de l’état de santé ! Tous les retraités ne se portent pas aussi bien que les seniors montrés dans les publicités, et c’est sans même parler des travailleurs qui ont eu des métiers pénibles, de ceux qui ont travaillé avec des horaires décalés ou de nuit. C’est sans parler de ceux qui ont été empoisonnés au travail, par l’amiante ou d’autres produits toxiques.

 Oui l'espérance de vie augmente, et alors ? 

 


Commentaires

 

1. elvire  le 25-06-2013 à 14:50:40

on finira comme aux USA, à emballer les courses des clients en supérettes pour pouvoir payer nos médocs si ça continue...smiley_id118691

2. alderic25  le 25-06-2013 à 16:35:01  (site)

Pas si loin, au Royaume Uni, tous les ans, des retraités meurent de froid faute de pouvoir se payer du chauffage. Ca risque d'arriver en France avec la stagnation des pensions de retraite alors que tout augmente.

 
 
 
posté le 17-06-2013 à 19:16:40

auto-entrepreneurs, grève à la SNCF, extrême-droite, chômage vus par Nathalie Arthaud

 

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 16-06-2013 à 11:44:22

Mariage gay = des parlementaires chez le pape

Une cinquante de députés et sénateurs ont fait le voyage à Rome et rencontré le pape. faisant fi du principe de laicité. Pour flatter le poil d'un   électorat gâtisant, que ne feraient-ils pas ? Si la recherche du progrès intellectuel et matériel pour tous semble trop difficile à conquérir et que la tendance générale soit de se tourner vers  les vieilles croyances, ce n'est pas à l'honneur de ces élus de suivre le mouvement et de se proterner devant un vieillard enjuponné.

 

mariage gai : le pape invite les parlementaires français à "abroger" la loi si nécessaire

 


Commentaires

 

1. Etoile0003  le 16-06-2013 à 13:06:26  (site)

Bon dimanche,je suis athée je suis contre les religions bisous

2. alderic25  le 16-06-2013 à 20:56:48  (site)

Pour affronter la vie au jour le jour, il n'y a pas besoin d'avoir un ami imaginaire appelé Dieu, Yahvé ou Allah. Ces politiques qui sont à la traîne de personnages religieux pour courtiser un électorat à la dérive montrent leur bassesse. Bisous, bonne soirée.

 
 
 
posté le 14-06-2013 à 20:36:18

quand les lobbys pro-amiante faisaient le siège des gouvernements

 

 

 
 
Un article  du canard enchaîné du 15 mai révèle l'action du lobby pro-amiante envers les gouvernements en 1986 et 1991 : la France s'opposera en 1991 au projet allemand d'interdiction  de l'amiante à l'échelle européenne. 

 

Pour voir l'article, cliquer sur l'image.

 

 

A saluer,     le blog de canard  qui met en ligne les articles du canard enchaîné 8 jours après leur parution.

 
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article