poil à gratouiller

livres, films, économie...

posté le 13-06-2013 à 01:31:00

Les députés se font soigner

 

 

" La journaliste débarque dans un restaurant et interrompt un déjeuner entre des élus français et… l’industrie du tabac. Montant de l’addition : 10.000 euros ! La tenue de ce déjeuner avait fuité dans la presse il y a peu, pour dénoncer la proximité affichée entre plusieurs parlementaires et le fabricant de cigarettes British American Tobacco (BAT).

Dans cette séquence, Elise Lucet, micro à la main et suivie par une caméra de France 2, s’invite à la table du restaurant où l’on aperçoit les députés André Santini (UDI), Patrick Balkany (UMP), Dominique Bussereau (UMP), Odile Saugues (PS), François Sauvadet (UDI), ou encore le sénateur Jean-Claude Lenoir (UMP)."

 

 

 

 

 

 

 
 
L'émission :
 
 "Les journalistes Valentine Oberti et Wandrille Lanos ont obtenu le témoignage d'Hervé Falciani, l'ex-informaticien de la banque HSBC Genève qui avait quitté l'établissement en 2008, emportant avec lui la liste des clients. Trois disques durs remplis de noms, d'adresses et de numéros de comptes révélant l'identité de tous ceux qui fraudent le fisc en cachant leurs avoirs en Suisse. Menacé de mort et placé sous la protection de la police, l'homme livre sa vérité sur l'évasion fiscale. Accusé de vol de données par la justice suisse, il avait choisi de partager la liste avec les services fiscaux de Bercy. Mais certains acteurs du dossier accusent le gouvernement français d'avoir fait entrave au bon déroulement de l'enquête. Cash investigation revient aussi sur le cas des entreprises «fraudeuses» implantées en France."
 
 
 
 

 Le lobbying :

 
Ce déjeuner à 10 000 euros est un moyen de lobbying banal pour aider les députés et hommes politiques à se "forger  une opinion"  et   peser politiquement   dans l'intérêt   des groupes industriels et financiers.
Le lobbying est une industrie à Bruxelles : "Aux abords des institutions européennes, il existe pas moins de 2 500 structures de groupes de pressions et plus de 15 000 lobbyistes. Ce qui fait de Bruxelles le deuxième pôle de lobbying après Washington"
 
On comprend mieux comment des produits   comme l'amiante, des industries comme Monsanto ont pu et peuvent s'imposer. Comment des groupes peuvent s'approprier l'eau ou contribuer au démantèlement des services publics européens. 
 

 

 


 
 
posté le 12-06-2013 à 11:33:33

Salariés de Virgin : virés avec une idemnité de 2000 euros, le gouvernement ne leur témoigne aucun soutien

 
 
 
 
 

 
 
 
 


 
 
posté le 08-06-2013 à 12:12:06

des villages Potemkine pour le G8

 Les dirigeants des grands pays industrialisés se réuniront à la mi-juin à Enniskillen, dans une région durement touchée par la crise. Pour cacher la misère, le gouvernement de Belfast a refait le décor. (courrier international)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les autorités nord-irlandaises ont dépensé plusieurs centaines de milliers de livres pour offrir un lifting aux villages du comté de Fermanagh [à la frontière avec la république d’Irlande], où se tiendra le prochain sommet du G8 [les 17 et 18 juin]. Mais tout cela n’est que de la poudre aux yeux, dénoncent les habitants.

Dans les environs de la très luxueuse résidence de Lough Erne, qui accueillera les dirigeants des pays les plus riches du monde, plus d’une centaine de bâtiments ont été repeints ou passés au Kärcher. Pour la population, ce rafraîchissement n’a qu’un objectif : dissimuler le désarroi dans lequel est plongée la région aux yeux du président des Etats-Unis, Barack Obama, de la chancelière allemande, Angela Merkel, du président français, François Hollande, et de leurs homologues.

A Belcoo, par exemple, un village situé à la frontière, les devantures de deux magasins ont été rénovées pour faire croire que leurs affaires sont florissantes. La façade de Flanagan's, une ancienne boucherie qui vendait aussi des légumes, a été repeinte, et des affiches collées sur la vitrine donnent l'illusion que la boutique est encore en activité. S’ils passent dans la rue, les délégués du G8, venus discuter du capitalisme mondial, n’y verront que du feu ; ils pourront penser que l’économie de marché fonctionne à merveille dans le comté de Fermanagh. La réalité est toutefois bien différente.

 

 Un habile trompe-l'œil

Pour Jim Sheridan, directeur de [l’agence de location] Belcoo Entreprises, tout effort de rénovation est bienvenu. Mais il n’en déplore pas moins les effets désastreux pour la région de la récession et de la chute du tigre celtique [surnom de la république d'Irlande pendant sa période de forte croissance économique]. "La boutique que vient de faire repeindre le conseil municipal a fermé l'année dernière, explique-t-il. Avant, beaucoup de gens d'ici travaillaient dans le bâtiment, mais aujourd'hui il n'y a plus de boulot."

La boucherie a été remplacée par une photo de boucherie. Même chose de l'autre côté de la rue : grâce à un habile trompe-l'œil, une ancienne pharmacie a été reconvertie en boutique de fournitures de bureau. Et un peu partout dans le comté, de grandes affiches vantant les magnifiques paysages de la région ont été placardées pour masquer les façades décaties des bâtiments désaffectés.

(...) suite sur  courrier  international

 

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 07-06-2013 à 12:02:51

CLÉMENT, 18 ANS, MILITANT DE GAUCHE, ASSASSINE PAR UN GROUPE FASCISTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de messages pour dénoncer l’amalgame fait un peu partout dans les médias entre extrême-droite et extrême gauche, renvoyés dos à dos dans une même stigmatisation.

 

C’est le même amalgame qui mettait les Brigades Internationales et Franco dans le même sac.

C’est le même amalgame qui mettait l’occupant nazi et la Résistance dans le même sac, c’est ce que faisait Vichy et la collaboration.

C’est le même amalgame qui met aujourd’hui Marine le Pen et le Front de gauche dans le même sac.

Cet amalgame se veut un gage d’objectivité tel qu’on l’enseigne dans les mauvais cours de journalisme.

Cet amalgame illustre la phrase fameuse de Jean-Luc Godard : "L’objectivité c’est cinq minutes pour Hitler, cinq minutes pour les Juifs".

Daniel Mermet

 

 

 

 


Commentaires

 

1. Etoile0003  le 07-06-2013 à 12:27:04  (site)

J.ai mal bisous

2. alderic25  le 07-06-2013 à 13:48:31  (site)

l'humanité sera toujours en lutte : entre la minorité de ceux qui possèdent tout et la majorité qui doit se battre pour gagner sa vie. Aucune liberté n'est tombée du ciel, ne pas l'oublier. biz.

 
 
 
posté le 06-06-2013 à 23:19:26

Après l’assassinat d’un jeune militant de gauche par des nervis d’extrême droite

 

Des nervis d’extrême droite ont battu à mort, hier à Paris, le jeune militant de gauche Clément Méric, 18 ans.

Cela fait plusieurs mois que, à la faveur des manifestations contre le mariage homosexuel, l’extrême droite plastronne et s’enhardit. Même si le Front national condamne ces violences, les uns et les autres partagent les mêmes idées. Leur objectif à tous, c’est une dictature anti-ouvrière, où les Roms et les sans-papiers, les syndicalistes, les militants de gauche et d’extrême gauche, les homosexuels, seraient pourchassés et réprimés. La droite, dont de nombreux dirigeants viennent de cette mouvance, est toute prête à pactiser.

Les skinheads comme ceux qui ont assassiné le jeune militant de gauche sont des barbares. Pour l’instant, ils ne constituent pas des troupes de choc contre le mouvement ouvrier, mais ce serait une naïveté de ne pas préparer les travailleurs et les militants de gauche les plus conscients aux luttes politiques contre l’extrême droite que le développement de la crise peut engendrer.

Pour faire face à la montée d’un tel danger, il n’y a rien à attendre d’un gouvernement de gauche, quel qu’il soit, quel que soit son président ou son Premier ministre. Il sera tout aussi impuissant devant l’extrême droite qu’il l’est devant la politique patronale. Seuls les travailleurs, s’ils sont soudés et se battent consciemment et collectivement pour imposer des mesures de survie, peuvent représenter une force qui représente un espoir pour l’ensemble des couches populaires. Et seule une telle force sera capable de balayer le danger de l’extrême droite. Contribuer à ce que ces idées se renforcent dans la classe ouvrière et les classes populaires est une tâche urgente.

Lutte Ouvrière s’associe à la protestation qu’entend exprimer le rassemblement de ce jeudi 6 juin à 18h30, place Saint-Michel à Paris.

 

Nathalie Arthaud


 

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article