poil à gratouiller

livres, films, économie...

posté le 22-08-2015 à 10:04:45

WikiLeaks offre €100,000 à qui révélera Le Traité de Libre-Echange Transatlantique 'TAFTA'

 

 

 
 
 
 
 
 


 

 


 
 
posté le 08-08-2015 à 12:53:20

Grèce : pas touche aux riches

Les créanciers de l’Etat grec, c’est-à-dire les grandes puissances de l’Union européenne et les organismes financiers, exigent de Tsipras des mesures d’une dureté exemplaire et exorbitantes. Cependant, sur une des mesures envisagées, ils estiment que le gouvernement grec va trop loin, en taxant à 8% les revenus supérieurs à 500 000 euros, ce qui serait selon eux excessif ! Les banquiers, qui s’y connaissent en la matière, prétendent que cela encouragerait l’évasion fiscale, une évasion fiscale déjà amplement réalisée par les Grecs les plus riches.

Eh oui, pour ces créanciers, rien de plus normal que de s’en prendre aux travailleurs, en repoussant l’âge de leur retraite ou en les rendant plus facilement licenciables. Mais pas question de faire payer les riches, même un tout petit peu. Lutte Ouvrière

 


 
 
posté le 25-07-2015 à 23:27:57

Lanceur d’alerte, le Pr Christian Marescaux poursuivi par l’hôpital

 

"C’est une audience peu banale qui doit se tenir devant le tribunal correctionnel de Strasbourg ce lundi. Le Pr Christian Marescaux est poursuivi par… son employeur, les Hôpitaux universitaires de Strasbourg pour diffamation. En cause, les alertes lancées par le neurologue concernant les retards de prises en charge aux urgences, suite à l’indisponibilité des appareils de radiologie.

En cas de suspicion d’un accident vasculo-cérébral (AVC), sachez qu’il vous faudra attendre en moyenne 9 heures et 35 minutes aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) avant que débute votre prise en charge. Ce chiffre un brin effrayant est issu d’une thèse de médecine, soutenue en juin, et portant sur l’accueil de 374 patients aux urgences entre juin et juillet 2013. Et pour l’imagerie cérébrale, ajoutez 3 heures et 36 minutes, en moyenne.

Pourtant, comme dit la pub du Ministère de la santé, en cas de suspicion d’AVC, « chaque seconde compte », tout retard dans le diagnostic ou la prise en charge entraîne de sévères complications et des handicaps lourds. Aux HUS, la difficulté d’accès à l’Imagerie par résonance magnétique (IRM) pour les patients des urgences a pourtant été dénoncée depuis 2007 au moins par les responsables des services des urgences et de neurologie, notamment à la suite de complications chez plusieurs patients.

Ainsi en 2010, une patiente arrivée aux urgences de Hautepierre à 5h du matin avec des fourmillements aux quatre membres n’a pu bénéficier d’un examen IRM que vers 21h, alors qu’elle était devenue tétraplégique depuis 8h du matin !"...

 

 

 Briser la loi du silence

 

   En tant que responsable de l'unité neurovasculaire de l'hôpital de Hautepierre, Christian Marescaux est chargé d'accueillir les patients victimes d'accident vasculaire cérébral (AVC). C'est ainsi qu'il s'est rendu compte que pour les examens réalisés par résonance magnétique (IRM), des personnes non hospitalisées ou bien appartenant à la clientèle privée des médecins de l'établissement passaient avant tout le monde, au détriment des patients amenés en urgence.

 


 
 
posté le 22-07-2015 à 20:48:34

« La finance, voilà mon ennemi »

 

Livret A : encore un petit cadeau aux banques

 

Au 1er août, le taux d’intérêt du livret A va baisser de 1 % à 0,75 %. Le gouvernement a satisfait en partie les banques qui réclamaient à cor et à cri un taux à 0,5 % Ce taux très bas, un record, est lié au fait l’inflation officielle est très faible, autour de 0,45 %.
Avec l’économie réalisée sur le paiement des intérêts, les banques vont gagner 363 millions d’euros. Et elles vont s’empresser de baisser le taux de rémunération des autres livrets, comme l’épargne logement. Les classes populaires, qui ne cessent de s’appauvrir avec la baisse continue de leurs revenus et la hausse de nombreuses dépenses contraintes, bien supérieure à l’inflation officielle, paieront donc ce nouveau cadeau aux banques.

« La finance, voilà mon ennemi » disait Hollande en 2012 ? Visiblement, mieux vaut être son ennemi que son ami !

 

Le marché, c’est une jungle

 

Face à la mobilisation des éleveurs qui produisent à perte, Hollande vient de promettre « un plan d’urgence ». Fin juin, Le Foll, son ministre de l’Agriculture avait fait promettre aux industriels de la viande, une augmentation du prix au kilo.

Mais les abatteurs, comme Bigard qui contrôle la moitié des abattoirs du pays, ou la grande distribution, en position de force pour imposer des prix d’achat minimum aux éleveurs et revendre au prix maximum aux consommateurs, se contrefichent des promesses du gouvernement.

 

Les Bigard, Doux, Mulliez, Leclerc et Cie prétendent « n’avoir aucune marge » et appliquer la « loi du marché ». A d’autres ! D’où viennent leurs plantureux profits ? Du Saint-Esprit ?

 

La loi du marché, c’est la loi de la jungle. Face aux carnassiers de la filière agro-industrielle, les éleveurs ne se laissent pas faire. On les comprend !

 

 
 


 
 
posté le 14-07-2015 à 17:05:10

Quand les éditorialistes français veulent « flinguer » Alexis Tsipras

Nada pointe du doigt le quotidien de la mal-info. Cette semaine, elle publie une compilation d’éditoriaux et interviews diffusés par de grands médias qui ne semblent avoir qu’un but : flinguer Alexis Tsipras, le Premier ministre grec « d’extrême gauche », incarnation vivante du laxisme de l’État grec et des archaïsmes de son peuple. Voici les tontons flingueurs en action.

 

 

 

 

 

 

Et un dernier pour la route, qui date un peu mais représente bien l'état du journalisme actuel : 

 

  <p>« Elkalèche, Elkalach' » from Nada-info on Vimeo.</p>

 

Elkabach, entre servilité et arrogance.

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article