poil à gratouiller

livres, films, économie...

posté le 16-06-2014 à 13:31:01

SNCF : le PS ajoute le mépris à ses attaques contre les grévistes

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Cambadélis, a ajouté sa petite musique contre les grévistes de la SNCF. Après avoir affirmé qu’il serait bon, « presque intelligent », de la part des cheminots, de suspendre leur mouvement, il s’en est pris aux salariés qui, en France, n’auraient pas « la culture du compromis ». Le PS lui a en revanche une « culture » très ancienne du mépris des travailleurs et de leurs revendications.

 

La force des travailleurs, c’est la grève

Le gouvernement et Hollande ont fait feu de tout bois contre les cheminots grévistes ce week-end. Ils veulent ainsi démontrer aux capitalistes que quand les travailleurs manifestent et protestent, ils savent leur résister. Ils sont d’ailleurs bien plus sensibles aux exigences des catégories bourgeoises (« pigeons », Peugeot, Mittal, etc.)

 

Les cheminots ont décidé dimanche de ne pas s’en laisser compter- et les dernières informations de ce lundi matin confirment qu’ils ont l’intention de poursuivre leur mouvement. Encore bravo !

Le seul argument qui contraindra le gouvernement et le patronat à reculer, c’est celui du rapport de force instauré par les travailleurs en lutte. Et de ce point de vue, la victoire des grévistes de la SNCF sera une victoire pour le monde du travail dans son ensemble !

 

 

Sinon...

 

 

 

 

 


 
 
posté le 15-06-2014 à 14:28:45

Balade dans le Mulhouse ouvrier

En sortant de la gare de Mulhouse, et en longeant le canal sur la gauche, on trouve un balisage rond rouge du club vosgien qui nous emmène dans le Mulhouse ouvrier du XIXème siècle. Il passe le long de la Fonderie SACM et mène vers  des cités ouvrières entourant des parcs urbains

 

 

  Balisage du club vosgien sur l'arbre en premier plan.

 

 

  Témoignage de fonderie

 

 

 "Unique en Europe par sa précocité, son innovation dans la forme du bâti et surtout la possibilité d’accession à la propriété, la cité ouvrière de Mulhouse a servi de modèle à de nombreuses autres cités, en France et ailleurs…"

 


 


 

cité ouvrière


 

 

 

La  cité manifeste peut être vue à proximité du circuit. Cette cité, dont les logements sont destinés à la location, inspirée des cités ouvrières est une réussite  sur le plan utilisation de l'espace. Malheureusement, côté isolation thermique, elle s'est révélée être un gouffre financier.

 

 

 

  Cité Manifeste
 

On finit la balade près de  l'usine DMC. Ce jour-là, il y avait exposition. Des artistes locaux et d'ailleurs montrent leurs oeuvres régulièrement sur ce site. La richesse de l'exposition nous a retenus jusqu'à la fermeture au soir. Nous reviendrons.

En savoir plus :

 

 

La Filature DMC

 

filature DMC

 
 

Jour d'exposition du 25 mai à la filature

 
 

 

 

 




 


Parc de l'usine

 

 

 

 

 


 
 
posté le 13-06-2014 à 12:57:03

Les esclaves de la pêche aux crevettes

 
 

Après la mort d'ouvriers du textile, nous apprenons que les crevettes qui remplissent les bacs de Carrefour proviennent de la pêche d'esclaves : " ce serait des dizaines d’esclaves battus, torturés, parfois drogués ou encore exécutés par l’entreprise thaïlandaise Charoen Pokphand (CP) Food".

Voici le retour des négriers.

 

« Si vous achetez des crevettes de Thaïlande, vous achetez le produit de l’esclavage »

 

  interpelle Aidan McQuade, d’Anti-Slavery, une ONG.  Et c’est bien ça qui semble être le message. Arrêtez d’acheter des crevettes, et la chaîne esclavagiste se brisera d’elle-même. Plus d’acheteurs, plus de revendeurs.

 


 
 
posté le 12-06-2014 à 12:19:40

A peine élu, le maire FN de Hayange s'attaque aux militants ouvriers

 
 
 

Dans la petite ville ouvrière d'Hayange, le nouveau maire du parti d'extrême droite met la pression sur les employés communaux et les militants syndicaux, à commencer par ceux de la CGT. En avril, il a empêché ces militants de distribuer un tract syndical à l'intérieur de la mairie, sous prétexte que le contenu était politique. Il a ensuite étendu l'interdiction à tous les syndicats.

Début juin, une note de service a été distribuée aux employés, les menaçant de procédure disciplinaire s'ils ne respectaient pas le « devoir de réserve ». Cette note disait précisément : « Le devoir de réserve vous impose, même en dehors de votre service, de vous exprimer avec retenue. Et ce, y compris dans votre vie privée et en particulier sur Internet ou sur messagerie électronique. »

Le Front national a conquis Hayange à la majorité relative, à l'issue d'un second tour où quatre candidats étaient présents, et cela lui impose une certaine prudence. Cette attitude vis-à-vis des militants syndicaux et des travailleurs, dont le maire est le patron, est donc d'autant plus révélatrice de sa politique viscéralement antiouvrière. Et le fait que le maire soit Fabien Engelmann, ancien adhérent de la CGT, souvent présenté par le Front national comme son « profil ouvrier », n'y change rien.

La démagogie « ouvriériste » du Front national pour attirer les électeurs amers et désorientés des couches populaires n'est que du vent. Par contre, la politique antiouvrière que ce parti promet aux travailleurs s'il se retrouve en situation de pouvoir, elle, sera très concrète.

Pierre ROYAN

 

 


 
 
posté le 11-06-2014 à 19:05:05

discours beauf

La grève à la SNCF a réveillé le discours beauf des journalistes sur  la France conservatrice agrippée à ses acquis sociaux. Il parait que les "passéistes" rétifs au progrès qui défendent leurs conditions de vie et de travail seraient la cause de la crise économique.  Bizarrement, quand il s'agit de paradis fiscaux, de cadeaux au patronat, le journaliste est muet.   C'est vrai que les actionnaires des journaux n'aimeraient pas qu'on les attaque sur leur train de vie alors que c'est si facile de s'en prendre aux travailleurs...
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article