poil à gratouiller

livres, films, économie...

posté le 16-01-2014 à 00:00:41

Hollande : un nouveau pacte contre les travailleurs

Le « pacte de responsabilité » que le gouvernement et le patronat appellent de leurs vœux n’est qu’un pacte contre les travailleurs. La principale mesure en sera une baisse des cotisations patronales, à hauteur de 35 milliards, soit l’équivalent des cotisations familiales.

 

Tout ce que le gouvernement épargnera au patronat, il le fera payer aux travailleurs d’une façon ou d’une autre. Les classes populaires paieront même la baisse des dépenses publiques. Car pour tout ce que les services publics n’assureront plus, il faudra en passer par des entreprises privées. Pour les travailleurs, il ne s’agira pas d’économies mais de dépenses supplémentaires.

 

Tous ces sacrifices sont demandés au prétexte de réduire le chômage. Un million d’emplois, dit même le patronat. Mais de qui se moquent le patronat et le gouvernement ? Ils ont été incapables de faire reculer le chômage, qui a même augmenté de 500 000 chômeurs depuis que Hollande est au pouvoir. Et ils veulent nous faire croire qu’ils vont créer un million d’emplois ?! Quand il a créé le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), le gouvernement ne parlait-il pas déjà de contreparties en termes d’emplois ? Le patronat empoche ce cadeau, mais ne crée pas d’emplois ! Et un « observatoire des contreparties » n’y changera rien.

 

Sans mesures contraignantes, sans qu’on interdise les licenciements, sans qu’on impose des embauches partout où la charge de travail s’est alourdie, le chômage ne reculera pas. Et il ne faut pas attendre cela du gouvernement, mais des luttes des travailleurs.

Nathalie Arthaud


 
Liens

 


 
 
posté le 10-01-2014 à 20:38:16

Qui a sauvé Dassault ?

 

 Le site "Qui a sauvé Dassault ?" propose d'exiger ensemble   de savoir qui a voté pour ou contre et de contacter  sénateurs et sénatrices à l'aide d'adresses email fournies.

 

 Pétition  Avaaz pour un nouveau vote à mains levées 

 


 
 
posté le 10-01-2014 à 14:14:47

Un milliard pour Dassault Aviation

Le monde entier nous envie si peu le Rafale que personne n'en achète. C'est pourquoi "Le ministère de la Défense a annoncé vendredi un investissement d'un milliard d'euros afin de moderniser l'avion de combat Rafale de Dassault Aviation, qui équipe l'armée de l'air et la marine."
 


 
 
posté le 08-01-2014 à 13:35:33

l'immunité parlementaire de Dassault

Serge Dassault, ex-maire de Corbeil-Essonne, est l’objet d’une nouvelle plainte pour « association de malfaiteurs ». Cette poursuite, ce n’est pas pour avoir escroqué régulièrement l’État, qui rachète à prix d’or les Rafales qu’aucun pays ne veut lui acheter. Non, c’est pour avoir acheté quelques électeurs à Corbeil et menacé plusieurs de ses anciens hommes de main, mouillés dans l’affaire.

Mais ce « malfaiteur » ne sera pas jugé en comparution immédiate comme un petit délinquant. Sénateur, il dispose d’une immunité parlementaire. Propriétaire d’un groupe de presse, il fabrique l’opinion. Son portefeuille bien garni lui permet de se payer une armée d’avocats. Sans parler de toutes les amitiés qu’il entretient aux plus hauts sommets de l’État.

Il est bien blindé, le Dassault !

 

Sondage le parisien : comprenez-vous que les parlementaires bénéficient d'une immunité  ?

 


 
 
posté le 08-01-2014 à 12:15:16

Le bouffon antisémite et les hypocrites qui lui servent la soupe

S’appuyant sur la circulaire envoyée hier à tous les préfets par Manuel Valls, plusieurs municipalités, dont Bordeaux et Nantes, ont décidé d’interdire les spectacles de Dieudonné.

Derrière l’image anti-système qu’il veut se donner, Dieudonné prospère, au propre et au figuré, sur l’antisémitisme. Il cherche ses amitiés et ses références du côté des pires ennemis des travailleurs : Jean-Marie Le Pen, parrain de sa fille, ou Alain Soral, un des idéologues connus de l’extrême droite.

Mais en interdisant ses spectacles, Valls, qui n’a pas hésité à tenir lui-même des propos xénophobes sur les Roms et qui a expulsé plus de 35 000 étrangers en 2013, sert la même soupe, et en plus lui fournit l’occasion de jouer les victimes.

Le combat contre l’antisémitisme, et plus généralement contre le racisme, ce n’est pas sur un terrain juridique qu’on peut le gagner, mais c’est un combat de chaque jour, sur le terrain.

 

Le groupe Boeing affiche des bénéfices record, un carnet de commande rempli, et a décidé de verser aux actionnaires 50% de dividendes supplémentaires. Mais cela ne l’empêche pas d’être à l’offensive.

Utilisant le chantage à la délocalisation à l’intérieur même des États-Unis, le groupe a obtenu une aggravation des conditions de retraite pour les salariés et 9 milliards de rabais fiscal de la part de l’État de Washington, autour de Seattle, dans lequel sont installées la majorité de ses usines.

Crise ou pas, ses profits se portent bien.

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article