poil à gratouiller

livres, films, économie...

posté le 06-11-2013 à 15:55:48

Marisol Touraine habillée pour l'hiver

Dame Patronnesse

Selon le Canard Enchaîné, Marisol Touraine a pitié des populations défavorisées, "touchées par l'alcoolisme, le tabagisme et l'obésité".  C'est peut-être pour cela qu'elle fait partie d'un gouvernement qui  oeuvre pour la modération salariale.  En bonne dame patronnesse, Marisol sait    bien que les pauvres  picolent  dès qu'ils touchent leur paie et que son gouvernement   doit les protéger malgré eux...

 

 L'amie des grands groupes d'assurances

Toujours dans le Canard, Marisol    avait introduit  dans l'ANI la désignation de prestataire de complémentaire santé  obligatoire pour tous les patrons d'une même branche professionnelle (même si cela revient plus cher que la mutuelle du coin).  Elle est revenue  à la charge après la censure de ce dispositif en accordant un gros cadeau fiscal aux entreprises qui suivront. Pour zigouiller les mutuelles au profit des assurances comme Malakoff Médéric il n'y a pas mieux.

 

La ministre de la mauvaise santé des hôpitaux

 Un dernier Canard pour la route, Marisol avait lancé un moratoire pour reculer la date de fermeture de l'Hôpital-Dieu prévue au  4 novembre. Résultat , les services de l'hôpital-Dieu ont été démantelés,  les urgences fermées le 4 novembre et les autres urgences de la capitale croulent sous les arrivées : 120 à 220 %  de taux d'occupation lundi.

 

 

 

 

 


 
 
posté le 05-11-2013 à 10:30:42

La violence des riches

 

Monique Pinçon-Charlot : "la violence des riches atteint les gens au plus profond de leur esprit et de leur corps "

 

 

" Avec la financiarisation de l’économie, les entreprises sont devenues des marchandises qui peuvent se vendre, s’acheter, avec des actionnaires qui exigent toujours plus de dividendes. Selon l’Insee, les entreprises industrielles (non financières) ont versé 196 milliards d’euros de dividendes en 2007 contre 40 milliards en 1993. Vous imaginez à quel niveau nous devons être sept ans plus tard "...

 

 "Comment cette violence objective se transforme-t-elle en assujettissement ?

C’est une forme d’esclavage dans la liberté. Chacun est persuadé qu’il est libre d’organiser son destin, d’acheter tel téléphone portable, d’emprunter à la banque pendant 30 ans pour s’acheter un petit appartement, de regarder n’importe quelle émission stupide à la télévision. Nous essayons de montrer à quel système totalitaire cette violence aboutit. Un système totalitaire qui n’apparaît pas comme tel, qui se renouvelle chaque jour sous le masque de la démocratie et des droits de l’homme. Il est extraordinaire que cette classe, notamment les spéculateurs, ait réussi à faire passer la crise financière de 2008 – une crise financière à l’état pur – pour une crise globale. Leur crise, est devenue la crise. Ce n’est pas une crise, mais une phase de la guerre des classes sans merci qui est menée actuellement par les riches. Et ils demandent au peuple français, par l’intermédiaire de la gauche libérale, de payer. Et quand on dit aux gens : « Ce n’est quand même pas à nous de payer ! », ils répondent : « Ah, mais c’est la crise »..."

 

 

 

 travail du dimanche : la cour d'appel de Paris confirme le recul  des droits des salariés

 

 "TRAVAIL - L'épineux débat sur l'ouverture dominicale des commerces  revenait sur le devant de la scène mardi 29 octobre. La Cour d'appel de Paris a débouté l'enseigne Bricorama et autorisé les enseignes Castorama et Leroy Merlin à ouvrir leurs magasins le dimanche.

Le référé prononcé fin septembre à Bobigny et infirmé ce mardi par la justice imposait à Castorama et Leroy Merlin de fermer quinze de leurs magasins franciliens le dimanche sous peine d'une astreinte de 120.000 euros par magasin et par dimanche d'ouverture."

 

Dimanche, jour de repos commun de la majorité des salariés devient un jour banal. Le bénéfice social n'est rien à coté de la machine à cash : les parents qui peuvent s'occuper de leurs enfants, les rencontres culturelles, sportives, amicales et  familiales, toute cette richesse humaine  qui est le liant de cette société ne compte pas. La cour d'appel a estimé que  ce qui donne du sens pour la majorité - le repos du dimanche - entrave la liberté de faire du fric pour quelques uns et devait être donc être supprimé. C'est un recul social de plus.

 


 
 
posté le 03-11-2013 à 19:53:52

Travail gratuit : "Dans la boîte (Adexo)"

Le droit du travail interdit le travail dissimulé ainsi que le salaire à la tâche. Sauf que chez les distributeurs de prospectus ou le ministère du travail, on s'assied sur le principe.

Découvrez comment on bouzille une auto en la remplissant  de prospectus, comment on est payé pour un temps forfaitaire irréaliste.

 

 

 

 

"Un court métrage de Juliette Guibaud, autoproduit. 

Résumé : Il y a toujours moyen de tourner en dérision les pratiques sordides des employeurs. Prenez une caméra qui tient dans un bouton de chemise (40 euros sur un site de détective privé), quelques précaires rodés aux emplois d’appoints et vous pourrez aller demander des comptes aux vrais responsables de la précarité, cachés derrière leurs bureaux. Et qui sait, peut-être que cela vous motivera même à aller jusqu’aux prud’hommes ? "Les mutins de Pangée

 

 

 

Tags: #travail
 


Commentaires

 

1. jmdamien  le 05-11-2013 à 10:51:25  (site)

Bonjour, excellent reportage ! Bravo et merci de faire passer l'info ! A bientôt, Damien

 
 
 
posté le 24-10-2013 à 11:24:42

Le site de la SNCF est en panne...

Le site de la SNCF est en panne ou rame ou ne comprend pas ce que vous lui demandez, la gare où vous avez l'habitude de descendre  lui est brusquement devenue inconnue, pas grave,   le site allemand   bahn.com vous renseignera facilement sur les horaires sur sa page française. Simple et efficace.

 


 
 
posté le 23-10-2013 à 15:25:55

A qui profite la dette ?

La Belgique est un paradis fiscal, mais la crise s'y fait sentir autant qu'en France pour la majorité de la population. Le site  On veut savoir permet de décortiquer les mécanismes d'endettement des pays.

 

A faire,  le quizz, qui en 10 questions, aide à contrer les idées reçues.

 

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article